La BD Star Wars Dark Vador #2 nous révèle un important secret concernant les funérailles de Padmé

star wars dark vador 2 comics

La dernière BD de Star Wars Dark Vador #2 vient de donner un nouveau sens à la scène funéraire de Padmé dans Star Wars 3. La vie de Padmé Amidala a toujours été destinée à se terminer en tragédie. Elle était aimée par Anakin Skywalker, l’Élu, l’homme que l’empereur Palpatine avait décidé de façonner en apprentie Sith. Tout s’est terminé de façon assez obscur, quand Anakin lui-même l’a tuée dans un accès de rage.

Ironiquement, cependant, avant sa mort, Padmé a mis en route les roues qui allaient finalement conduire à la chute de l’Empire. Elle était l’une des signataires de la Pétition des 2000. Mentionnée dans la novelization de Star Wars 3 et canonisée dans The Rebel Files de Daniel Wallace. Il s’agissait d’une pétition de sénateurs qui s’opposaient à Palpatine. Lui demandant de renoncer à ses pouvoirs d’urgence et de mettre fin à la guerre contre les Séparatistes. Bien que de nombreux signataires aient été tués ou arrêtés, d’autres sont devenus la clé de la Rébellion. Dans la novelization, Padmé fut celle qui prévoyait la montée de l’Empire, et elle recommanda que ces sénateurs deviennent des conspirateurs.

Padmé avait semé les graines contre l’empereur avant sa mort

Des liens officiels viennent progressivement étoffer cette histoire. Nous montrant Vador rentrant dans son ancien appartement. Révélant que les funérailles de Padmé une scène touchante montrée à la fin de La Revanche des Sith ont été un moment clé de l’histoire galactique. Selon le roman de E.K. Johnston, Queen’s Shadow, les invités aux funérailles étaient unis dans leur chagrin pour Padmé. Et ils ont décidé de découvrir la véritable histoire de sa mort. La série Star Wars : Darth Vader de Greg Pak reprend ce fil conducteur des années plus tard. Et révèle que ce groupe étroitement lié est devenu une cellule rebelle influente, travaillant contre l’Empire. L’un des principaux acteurs était Sabé, l’une des anciennes servantes de Padmé. Lorsqu’elle était reine de Naboo.

Cela permet de réécrire subtilement la scène funéraire. Elle est désormais un symbole à la fois de la mort et de la naissance, de l’amour qui meurt et de l’espoir qui naît. Ces invités aux funérailles sont destinés à devenir des rebelles. Unis en raison de leur croyance dans la démocratie pour laquelle Padmé s’est battu et est morte. C’est une réinterprétation subtile, mais remarquablement intelligente. Et c’est à Disney qu’il faut en attribuer le mérite.

La saga skywalker n’a pas fini de répondre à toutes ces questions

Lucasfilm a été très critiqué pour sa gestion de la trilogie suivante. Mais il a fait du bon travail en étoffant les préquelles. Les liens et les spin-offs ont exploré à la fois la Guerre des clones et les Temps sombres entre les trilogies. Le moment “noooooooo” de Dark Vador dans La Revanche des Sith est devenu la base de toute une série de bandes dessinées. Et les films de La Guerre des étoiles ont généreusement mélangé des références à la trilogie originale avec des hochements de tête aux préquelles. La prophétie de l’Élu a finalement été définie, le concept d'”équilibre” a été exploré. Et les relations entre les différents Jedi ont été détaillées. Maintenant, même la mort de Padmé a été transformée.

Dark Vador #2 est disponible ici pour 4€