Découvrez le cas réel de Arne Johnson, l’histoire vraie de Conjuring 3 !

Conjuring 3 est actuellement au cinéma en France ! Si vous souhaitez connaitre à quel point Conjuring 3 est basé sur une histoire vraie, lisez la suite ! Dès la première scène de Conjuring 3, le réalisateur Michael Chaves veut que le public sache que ce film est basé sur une histoire vraie. Pour connaitre l’explication de la fin en détails, lisez ceci.

Le huitième épisode de la célèbre franchise d’horreur commence par une carte de titre qui indique : “Le 18 juillet 1981, Ed et Lorraine Warren ont été appelés pour documenter l’exorcisme de David Glatzel”. La présence d’un caméraman lors de l’exorcisme qui suit laisse entendre que tout a été filmé. Quelques minutes plus tard, une carte de titre défilante ajoute un contexte supplémentaire et affirme fermement que le film d’horreur que vous vous apprêtez à regarder est basé sur une histoire vraie.

Il ne fait aucun doute que l’accent mis sur l’aspect histoire vraie du film est un choix créatif destiné à rendre l’expérience visuelle plus effrayante. Et la plupart des fans de Conjuring sont probablement juste là pour avoir quelques bonnes frayeurs amusantes. Espérons que la plupart des spectateurs ne prennent pas ces affirmations de vérité trop au sérieux. Après tout, ils viennent de voir un enfant de 8 ans maquillé en démon faire un backflip sur une table de cuisine.

Mais le fait est que très peu de ce qui se passe à l’écran dans Conjuring : Sous l’Emprise du Diable peut être décrit comme historiquement exact. Voyons dans quelle mesure Conjuring 3 est inspiré d’une histoire vraie. Avant de continuer, si vous souhaitez savoir quand sortira le prochain film, lisez ceci.

A quel point Conjuring 3 est inspiré d’une histoire vraie ?

Comme les deux films précédents, Conjuring 3 est également basé sur un cas paranormal sur lequel Ed et Lorraine Warren ont travaillé dans le Connecticut. Empruntant son intrigue au procès réel d’Arne Cheyenne Johnson, le film nous ramène à la première et unique fois aux États-Unis où un meurtrier présumé a plaidé non coupable en invoquant une possession démoniaque.

Arne Cheyenne Johnson a été arrêté pour avoir tué son propriétaire au cours d’une violente dispute. Lorsqu’il a été présenté au tribunal, Arne a reconnu le meurtre mais a affirmé qu’il était sous l’emprise d’un esprit démoniaque lorsqu’il a commis le crime. Le film dépeint parfaitement cet incident réel et montre comment l’ensemble de la salle d’audience, ainsi que le pays, ont été étonnés par cette ligne de défense “jamais entendue auparavant”.

Le film reste également fidèle à l’incident réel de David Glatzel. Plusieurs mois avant le meurtre du propriétaire d’Arne, les Warren ont été appelés pour examiner un garçon de 11 ans nommé David Glatzel. On prétendait qu’il était possédé par un esprit maléfique et les Warren représentaient leur dernier effort pour le guérir. Après enquête, les Warren ont conclu que David avait besoin d’un exorcisme.

conjuring 3 histoire vraie

En outre, le film reste fidèle à la fin de l’histoire, dans laquelle le juge refuse de considérer l’argument de la possession démoniaque et déclare Arne coupable. Mais même si le film emprunte son histoire à la vie réelle, les scénaristes et les producteurs ont exagéré le cas réel, ne serait-ce que pour donner plus de frissons et de frayeurs.

Le culte satanique appelé les Disciples du Bélier n’a pas existé dans la vraie vie. Les totems effrayants, les cadavres réanimés et les esprits visibles sont également assez farfelus. En outre, le réalisateur a utilisé des tropes d’horreur conventionnels comme les espaces infestés de toiles d’araignée, les maisons vides effrayantes et l’obscurité, qui ne sont pas non plus mentionnés dans la réalité.

Ainsi, nous pouvons voir comment Conjuring 3 emprunte son intrigue centrale à la réalité. Cependant, le film s’écarte de la réalité par le biais d’incidents surnaturels farfelus qui semblent fantastiques sur l’écran mais qui n’ont aucun fondement dans la vie réelle.