ad astra explication fin

Ad Astra emmène Brad Pitt dans un voyage vers les étoiles. Mais il se préoccupe beaucoup plus des aspects plus petits, plus calmes et plus internes de sa vie. Par conséquent, lorsque le drame de science-fiction tardif de James Gray prendra fin. Le public se retrouvera avec beaucoup de questions.

Dans Ad Astra, Roy McBride est recruté par SpaceCom pour aider à contacter The Lima Project. Un navire d’exploration disparu piloté par le père de Roy, Clifford présumé détruit des décennies auparavant. Les salves d’impulsions ont ravagé la Terre, causant d’importants problèmes électriques et mettant d’innombrables vies en danger. Et l’on pense que la charge utile du Lima en est à l’origine. Roy est secrètement envoyé sur Mars via la Lune où il peut tenter de contacter son père.

Sauf que la plupart de ces infos ne sont pas vraies. SpaceCom veut vraiment tuer Clifford. Et tout ce dont ils ont besoin, c’est d’obtenir une réponse de Roy pour qu’ils puissent suivre sa position et envoyer une équipe avec une bombe nucléaire. Roy le découvre, sabote la mission et s’y rend seul. Espérant alors détruire le Lima mais sauver son père. En fin de compte, le duo réussit à détruire le Lima, Clifford est perdu et Roy rentre chez lui.

La vraie difficulté pour comprendre Ad Astra, cependant, c’est la présentation de la fin. Tout au long du film, l’attention est fortement intériorisée. Pitt canalisant ses chuchotements profonds. Mais une fois qu’il se lance dans sa mission solo, peut-être à sens unique, l’explication et la compréhension deviennent tordues et fusionnées.

Voilà ce que la fin d’Ad Astra signifie vraiment.

Le grand rebondissement d’Ad Astra : le projet Lima a découvert que les extraterrestres n’existaient pas.

ad astra fin extraterrestre

Lima a été envoyé 16 ans avant les événements principaux d’Ad Astra commandés par Clifford McBride. Sa mission était de s’installer sur Neptune et de surveiller toute trace de vie à l’extérieur du système solaire. Loin des interférences du Soleil et des autres planètes.

Comme l’histoire de la Terre l’a raconté, le navire a disparu quelque part entre Saturne et sa destination. Et Clifford est considéré comme l’un des plus grands héros de l’humanité. En réalité, il a été poussé à la folie dans l’espace profond et vide de l’espace. Comme il devenait clair pour son équipage qu’il n’y aurait pas de transmissions ou d’autres indications de vie intelligente au-delà de la Terre. Ad Astra répond, avec autant de certitude que possible, que les aliens n’existent pas, ils voulaient rentrer chez eux.

La fin d’une croyance

Les jugeant faibles, il tua les mutins, tout en s’attachant à rechercher des traces de vie avancée. Selon Clifford, lorsque Roy l’a trouvé, le Sergent n’a commencé que lorsque les derniers de ses fidèles ont tenté de fuir et ont endommagé l’émetteur. Bien que ces informations proviennent d’une source très peu fiable, elles correspondent à son engagement à la mission. Qui s’appuie sur une vision en forme de tunnel.

Au centre du Projet de Lima se trouve la question de savoir quel était le véritable but de la mission. Et ce qui est considéré comme un succès ou un échec. Pour Clifford, il n’aurait terminé sa tâche que lorsqu’il aurait trouvé des preuves irréfutables de l’existence de la vie. Et il continuerait à travailler jusqu’à ce qu’il atteigne ce point final. Cette impossibilité étant donné la vision isolationniste du film, aussi bien enracinée dans la foi que dans la rationalité scientifique.E n effet, les extraterrestres ici sont en réalité un analogue de l’ère spatiale pour une croyance religieuse profondément ancrée, est ce qui l’a fait pencher la balance. C’était un homme déjà détaché, et le désespoir de la recherche lui donnait un but. Même s’il le déconnectait de l’humanité.

Explication de la vraie mission de Roy McBride dans Ad Astra

ad astra vrai mission roy

Ce qui nous amène à la mission de Roy McBride dans Ad Astra. Un casse-tête de motivation et de but qui s’effiloche lentement. Lorsqu’il est entré en scène pour la première fois, Roy était un militaire engagé au point que sa relation avec Eve s’est rompue quelques années auparavant. Bien que sa présence dépende de ses liens familiaux, ses motifs sont plus éloignés. C’est quelque chose sur quoi SpaceCom compte. Cachant à Roy son rôle actif dans la recherche et le meurtre de son père. Ils surveillent constamment son état mental au moyen d’évaluations psychologiques répétées. Mettant à l’épreuve non pas tant son bien-être que le danger qu’il représente pour l’achèvement de la mission. Il y a déjà une profonde ironie ici. Avec la même distance qui a poussé Clifford à tuer son équipage et à l’inculquer à son fils pour qu’il puisse être arrêté.

Roy subit un changement émotionnel

Cependant, en faisant à nouveau du père de Roy un objet dans son esprit. La mission l’oblige à affronter des sentiments qu’il réprime depuis son adolescence. Alors qu’il était au début un soldat qui faisait son travail. Le poids personnel commence à l’affaiblir, ce qui rend Roy plus engagé sur le plan émotionnel. Il y a aussi un élément de confiance qui se dégrade dans le monde qui l’entoure. Roy a été menti toute sa vie sur ce qui est arrivé à son père à deux reprises. Et le temps qu’il essaie de contacter son parent éloigné, il a le sentiment d’être un outil. Même les épreuves vécues lors du voyage vers Mars. Les babouins furieux et l’atterrissage d’urgence sont peintes sous un jour nouveau par la nature plus militariste de l’équipage du navire : dans quelle mesure l’ont-ils laissé être le héros dans des circonstances imprévues ?

Bien qu’il soit facile d’affirmer que les plans de SpaceCom sont le principal facteur de motivation de Roy. D’abord parce qu’ils voient déjà Clifford comme une menace, puis parce qu’ils veulent le tuer. C’est un développement beaucoup plus long et personnel. En effet, il ne décide pas de s’éloigner complètement de la mission et de prendre le contrôle du Céphée avant sa confrontation avec Helen Lantos, au cours de laquelle il apprend les coûts personnels de la perte de ses parents.

Qu’est ce que la fin d’Ad Astra signifie ?

ad astra signification fin

Comprendre les voyages complexes de Roy et Clifford est essentiel pour comprendre la fin d’Ad Astra. En termes simples, le père et le fils se réunissent, réalisent leur objectif commun de sauver l’humanité. L’aîné McBride est perdu et les jeunes reviennent à la maison changés. C’est une fin assez standard, une fin que beaucoup voulaient probablement d’une science-fiction plus métaphysique comme Interstellar.

Sauf que, comme nous le savons, aucun des deux hommes n’est vraiment lui-même. Roy commence à se perdre dans la solitude de parcourir des milliards de kilomètres à travers le système solaire. Réfléchissant constamment sur son père et sortant de sa coquille. Et bien que Clifford, de son propre aveu, n’ait jamais été préoccupé par ses proches. L’isolement l’a poussé à s’éloigner du membre de la société qu’il semblait autrefois être. Cette distinction est cruciale. Ils sont dans une situation similaire à partir d’expériences similaires. Mais le fils n’est là que pour suivre son père. Il a essayé d’être le meilleur qu’il pouvait être même si ce n’est pas lui. Lorsqu’il voit son père, un homme qui a souffert et lutté et loin du héros qu’il a été endoctriné à croire avec son approche dogmatique du paradoxe étranger. Roy est capable de quantifier ses pertes et de les saisir.

La libération

Clifford reconnaît aussi ses maux à sa façon, étant consolé par son fils de l’échec perçu du Projet Lima, avant de se laisser aller littéralement. Il reconnaît qu’il n’y a rien pour lui sur Terre et semble avoir au moins une certaine acceptation consciente des effets néfastes de ses actions, alors il se libère de son fils. C’est un détachement symbolique, une coupure du cordon invisible qui a maintenu Roy entièrement dépendant de son père. Bien sûr, à ce stade, le fils est déjà sorti de cette ombre, c’est de l’imagerie pure.

Finalement, Ad Astra se termine sur une dernière torsion de la confiance paternelle, avec Roy utilisant un verrou du navire de son père pour le protéger pendant qu’il s’échappe vers le Céphée à travers les anneaux de Neptune. Et utilisant l’explosion suivante comme propulsion pour rentrer sur Terre. Il rentre chez lui avec un nouveau respect pour le monde qui l’entoure, acceptant sa place dans l’univers et renouant avec son ex-femme.

Article précédentThea Queen est de retour pour Arrow Saison 8 !
Article suivantStar Wars 9 : Les 5 raisons de l’impatience de sa sortie !